Le frelon asiatique ou frelon à pattes jaunes – Vespa velutina

 

Cet insecte hyménoptère, social, diurne, piqueur et carnivore/frugivore est un “cousin asiatique” du frelon européen, Vespa crabro.

Il est arrivé en France dans le département du Lot et Garonne il y a dix ans, comme passager clandestin, avec une cargaison de marchandises en provenance de la région de Shanghai. Depuis cette date sa progression est continue et son aire de répartition s’étend maintenant à presque toute la France. Notre commune n’est pas épargnée puisque deux nids ont été détruits récemment.

Sa piqûre n’est ni plus, ni moins douloureuse que celle de son cousin européen. Plus sombres et légèrement plus petits les “ouvriers” de frelon asiatique se distinguent, tout comme les fondatrices, par un abdomen avec un seul segment jaune orangé alors que celui des frelons européens en comporte 4.

L’abdomen du frelon européen est donc beaucoup plus jaune que celui de l’asiatique… ce qui peut paraître paradoxal !

La destruction de ces nids, par des entreprises spécialisées, s’avère nécessaire car cette espèce modifie la biodiversité, dévore les abeilles domestiques (Apis mellifera).

De surcroît, ils présentent un risque non négligeable pour les populations humaines par ses attaques en groupes en cas de dérangement de leur nid.

La destruction systématique du frelon européen est quant à elle stupide, sauf lorsque le risque sanitaire est réellement avéré pour le voisinage immédiat. Il joue un rôle écologique majeur dans l’environnement européen. Il est d’ailleurs classé comme espèce protégée en Allemagne.

Aujourd’hui l’éradication du frelon asiatique s’organise difficilement – soit par piégeage des individus isolés (efficace au printemps et en automne pour capturer les fondatrices mais avec un impact modéré sur la progression de sa colonisation), – soit par destruction chimique et/ou physique des nids par des professionnels, seule méthode réellement performante pour contenir l’invasion. L’une des pistes de la recherche scientifique s’oriente actuellement vers une lutte biologique avec l’aide d’un parasite interne des hyménoptères.

Dans notre commune, la destruction des nids engendre des coûts non négligeables, à la charge des particuliers sur le domaine privé et à celle de la mairie sur le domaine public.

Si vous observez un nid en forme de boule, prévenez la mairie au 01 56 32 32 32

 

Surtout ne dérangez pas ce nid. Les frelons peuvent attaquer collectivement.

 

Pour en savoir plus, Association Action Anti Frelon Asiatique :

http://anti-frelon-asiatique.com/